Histoire du "Groupe Senzala"

 

 

L’histoire du groupe SENZALA  commence en 1963 à Rio de Janeiro.

 En 1963, la famille Flores et ses 3 fils, Paulo, Rafael et Gilberto, déménagent de Salvador de Bahia à Rio de Janeiro. Les 3 frères venaient de découvrir la capoeira à Salvador de Bahia, ayant passé deux mois à s’entraîner dans l’académie de maître Bimba. Durant cette même année 1963,  les frères décident de continuer la capoeira et organisent un entraînement hebdomadaire sur la terrasse de l’immeuble où ils habitent, dans le quartier de Laranjeiras, avec la participation des gamins du quartier. Ce petit groupe d’adolescents rencontre fréquemment d’autres groupes et académies de Rio de Janeiro. En 1964, Paulo et Gato (un des premiers adolescents à s’être joint aux 3 frères) représentent leur Académie lors du tournoi “Le Berimbau d’argent”, à Santa Teresa, Rio de Janeiro. Ils arrivent 3ème, derrière les 2 plus grandes académies de Capoeira de Rio. Les entraînements du samedi sur la terrasse de Laranjeiras continuent sans relâche. Le groupe voit sa fréquentation augmenter rapidement. La moyenne d’âge, en 1964, est alors de 17 ans. Deux gamins du morro Dona Marta, toujours présents aux entraînements et aux exhibitions, intégrent le groupe : Sorriso et Garrincha. L’année 1965 est marquée par l’arrivée dans le groupe d’un élève du Mestre Bimba qui permet aux jeunes de développer leur connaissance de la capoeira. Toujours en 1965, quelques jeunes, ayant des notions de capoeira, se joignent au groupe et en deviennent des membres importants: Claudio Danadinho, de Brasilia, Itamar et Peixinho. En 1966, lors d’une exhibition au Club Germanico, le groupe est présenté pour la première fois en tant que Groupe Senzala, nom suggéré par Paulo Flores. Le groupe Senzala commence à enseigner la capoeira dans des collèges, des académies et des universités de Rio de Janeiro, diffusant cet art populaire dans des endroits peu habitués à cette activité. Avec des classes de plus de trente élèves, il s’avére vite nécessaire de développer une méthodologie propre. Le groupe Senzala  reprend à son compte notamment les mouvements traditionnels de capoeira ainsi que les séquences et les acrobaties de maître Bimba. De 1968 à 1971, le groupe Senzala s'installe officiellement dans une maison de la rue Cosme Velho. Là, se donne rendez-vous la fine fleur des capoeiristes. C'est à  cette époque que s'organise un système de grades pour les nouveaux élèves. Dès 1975, le frère de Camisa Roxa, José Tadeu, âgé alors de 17 ans, dirige l’académie. Il participe activement au développement du groupe, sous le nom de Camisa, jusqu’en 1990, date à laquelle il décide de sortir du groupe pour créer sa propre association : ABADA. De 1985 à 1989, les maîtres Peixinho, Gato et Garrincha participent comme arbitres et conférenciers aux Jeux Etudiants Brésiliens, établissant leurs régles de capoeira. En 1991, le groupe Senzala célèbre les 25 ans de sa création et ses 28 ans d’activité lors d'une rencontre nationale, un stage ouvert à tous les capoeiriste, où tous les cordes rouges transmettent leur savoir.

 

L'arrivée du groupe Senzala en Europe

 

De 1985 à 1995, de grands changements ont lieu dans le groupe. Des élèves de maître Peixinho (China) et Garrincha (Samara, Grilo, Paulinho Boavida) partent en Europe et commencent à enseigner la capoeira en France et en Hollande. Les maîtres Peixinho, Toni Vargas, Garrincha et Sorriso vont à leur tour en Europe et les aident à organiser la Première Rencontre Européenne de Capoeira, à Paris, en 1987. Cet évènement célèbre l'implantation de la Capoeira en Europe. Les années 90 voient les maîtres du groupe Senzala assumer un rôle prépondérant dans l’organisation de rencontres et de séminaires au Brésil, en Europe et aux Etats-Unis.


La branche de Mestre Peixinho du Centro Cultural Senzala de Capoeira, dont dépend l'association Capoeira Senzala Lyon, se destine à la diffusion de la Capoeira et des manifestations culturelles brésiliennes, mais aussi à la recherche des origines de la discipline. En effet, maître Peixinho pense que la prise de conscience du peuple brésilien est liée à la recherche de ses racines. C'est également un centre de formation et d'orientation de professeurs et d'animateurs qui désirent travailler la capoeira dans toute sa diversité (lutte,danse, art...) visant ainsi à favoriser le développement physique, intellectuel, émotionnel et socio-culturel des individus.

Actuellement, le groupe Senzala s'étend à tout le Brésil et à beaucoup de pays d'Europe, d'Amérique et même si des milliers d'élèves se sont entraînés en son sein, à peine une dizaine de maîtres a été formée. C'est cette exigence de qualité et de niveau technique, alliée au dévouement et à la conscience des valeurs historiques de la capoeira, qui a fait du groupe Senzala un des plus connus du Brésil et qui lui a assuré une reconnaissance internationale.

Association loi 1901, titulaire de l'agrément pour les associations de jeunesse et d'éducation populaire